Enseigner la littérature

Document joint à la lettre de rentrée 2014-2015.
Auteur : Gaëtan GRATET, IA-IPR de Lettres

Enseigner la Littérature Enseigner les textes littéraires, quelques pistes de réflexion

1-La Littérature ne s’enseigne pas pour elle-même L’acte de décès des approches formalistes, qui portèrent en son temps la trop fameuse lecture méthodique, a été signé dès le début des années 2000 par certains de leurs promoteurs, tel T.Todorov , pour qui c’est bien davantage à l’enseignement de l’objet de la Littérature qu’il faut s’attacher devant les textes plutôt qu’à l’enseignement de la Littérature comme corpus plus ou moins contraignant. Nous savons que l’une des raisons pour lesquelles beaucoup de nos élèves se sont éloignés de la Littérature est qu’on a trop longtemps voulu évacuer ce qui en fait pourtant un centre d’intérêt majeur : la rencontre avec une personne, un sujet. Nous sommes sortis de l’illusion selon laquelle des choix esthétiques ou narratologiques suffiraient à montrer la nécessité et la valeur de l’écriture littéraire. Il suffirait pour s’en convaincre de constater les difficultés qu’on éprouve à faire aimer un texte poétique en classe. Faire aimer : donner l’envie de l’apprendre, tout au moins de le redire pour soi et devant d’autres. S’il est un plaisir du texte , c’est bien pourtant la poésie qui devrait conduire le plus sûrement vers lui.

Fichier
Publié le 02/01/2019
Modifié le 02/01/2019