L'image pour dire, lire, écrire à l'ère 2.0 - Hebdo Lettres n°16 (2015-2016)

Quels usages des images fixes et mobiles proposer dans nos classes à l'ère du web 2.0  alors que « nous ne sommes plus spectateurs des images, nous sommes acteurs des images » ?

Benoit Labourdette, cinéaste et formateur, ouvre la réflexion: " Nous vivons dans une culture de l'écrit. Nous vivons dans une culture de l'image. Les usages de l'écrit et de l'image ont, toujours, été liés à des technologies. Aujourd'hui, l'accès aux images est massif. Et tout un chacun produit des images au quotidien, qui circulent sur les réseaux et nourrissent leur économie, car elles sont bien souvent accompagnées de publicités. Nous ne sommes plus spectateurs des images, nous sommes acteurs des images. L'éducation à l'image fut inventée, dans le vaste mouvement de la pensée sémiologique, au début des années 1980, pour éclairer les spectateurs. Aujourd'hui, il est nécessaire d'éclairer les acteurs. Les enjeux sont singulièrement plus vastes. L'éducation à l'image doit se « mettre à jour ». "

Fichier
Publié le 02/01/2019
Modifié le 02/01/2019