Projet "Informer/Désinformer" :

" Après une première journée de la presse en mars 2015, les attentats du 13 novembre sont douloureusement venus réactiver le sens de ce projet : le jour de la minute de silence, sont remontées des élèves beaucoup de demandes concernant les « hoax » (même si cette terminologie leur est généralement inconnue...) : Est-ce qu'on nous cache des choses ? Qui faut-il croire ? Comment savoir si ce qu'on lit et qu'on voit sur Facebook est vrai ou faux ? Est-ce que c'est vrai que d'autres attentats ont été déjoués ? Comment peut-on être sûrs que les terroristes sont bien les personnes qu'on nous a présentées à la télé ?

Notre démarche consiste à esquiver les crispations et les positions de principe en mettant les élèves dans la situation de tester, par eux-mêmes, la validité et surtout l'invalidité de ces « théories du complot ». Le travail en petit groupe, qui favorise les échanges avec l’adulte et entre élèves, est également un élément-clé du projet. Pour cela, nous proposons aux élèves des missions qui s’apparentent à des jeux de rôle et des cas concrets, proches de leur quotidien, de leurs préoccupations et de leurs pratiques numériques, avec l’idée d’axer la réflexion plus précisément sur la circulation des informations via les réseaux sociaux. Nous espérons ainsi contribuer à développer l’esprit critique de futurs citoyens et à responsabiliser ceux-ci en tant que spectateurs et acteurs de la société de l’information. "

Fichier
Publié le 02/01/2019
Modifié le 02/01/2019